L'année commence le 01 septembre et se termine le 31 août
Contacter A.N.F.

BILAN DES SEJOURS 2019 / 2020

Dates du séjour Déstination Organisé par Document associé Nombre de participants Bilan
14 au 19 octobre 2019 MontDauphin Hautes Alpes Marie-Elisabeth et Dominique 8 Séjour en étoile dans le Queyras . Hébergement en gîte restaurant à MontDauphin, en demi-pension. Accueil très chaleureux. Très bon rapport qualité/prix. Cuisine variée avec les produits de saison. 1°jour découverte de MontDauphin et des environs. 2)J. pluie. visite d'Embrun et de l'Abbaye de Boscodon. 3°J. CRETE des CROUSAS. Rando aérienne - éboulis - quelques passages difficiles. Il faut avoir le pied sûr et ne pas craindre le vertige. D.910m 13 kms. 4°J. Le VAL D'ESCREINS Très bel endroit. Passage au vieux village abandonné du Val d'Escreins. Belles pelouses agrémentées de mélèzes, sapins et autres essences aux couleurs automnale. Magnifique. Rando facile - aucune difficulté. D. 875m - 19 kms. 5°J. CRETES DE VARS. Temps très nuageux avec un petit crachin alpin le matin. Pas de difficulté . D 800 - 12kms. 4°J.
Du 29 septembre au 8 OCTOBRE 2019 BAIE D'AJACCIO CORSE MONIQUE V. 8 Transport en voiture jusqu'à Toulon puis ferry jusqu'à Ajaccio. Hébergement chez un particulier dans une villa de 170 m2 sur un terrain de 700 m2. Séjour en étoile avec des petites randonnées accessibles à tous : des calanques de Piana jusqu'à Capo Di Muro. Dénivelées compris entre 50 et 580 m. Excellente météo avec baignade tous les jours et une très bonne ambiance.
Du 01 au 05 Septembre 2019 Tour des Aiguilles Rouges (Chamonix) Patrick, Daniel, Jean Christophe Document du Séjour
8 - Très beau trek, avec de splendides vues sur les massifs des alentours dont celui du Mont Blanc. Environnement très minéral les deux premiers jours sur versant Est, beaucoup plus de verdure et des alpages sur versant Ouest. - Sentiers très bien aménagés, avec trois courts passages équipés par échelles et mains courantes J1, 2 et 3. - La 2ème journée est au cœur des Aiguilles Rouges. Les vues ont été malheureusement limitées ce jour là (pluie et grisaille). - Les quatre refuges dans lesquels nous avons dormi étaient finalement bien, malgré les avis négatifs lus sur différents sites. Douches chaudes uniquement dans le 1er refuge, ailleurs eau froide au robinet, ou à l'abreuvoir à l'extérieur. Seulement quelques piqûres suspectes pour l'une d'entre nous la dernière nuit. J1    5,5 km du Col des Montets (1450m) au refuge du Lac blanc (2350m) 900 D+, Montée raide au départ et à l'arrivée. Sur la partie intermédiaire du parcours, passage à proximité de plusieurs lacs avec superbes vues sur le massif du Mont Blanc.  Au refuge, possibilité de monter jusqu'au lac de la Perséverance (2500m) situé au pied des aiguilles qui culminent à près de 3000m. Bouquetins aperçus dans les parages. J2      13km du refuge du Lac Blanc au refuge de Bellachat. (2150m) , 900 D+ et 1100 D- . Passage vers la Tête Aubuy , au col de l'Index( 2549m), au col de la Gliére (2461m) puis descente vers Planpraz ou se trouve la gare intermédiaire du télécabine de Chamonix – Brévent. Ensuite montée au Brévent (2500) en télécabine en raison de la météo puis descente au refuge de Bellachat. J3     12km du Refuge de Bellachat  au Refuge de Moëde-Anterne (2000m) .  760 D+ et 950 D- m . Montée au Brevent avec long arrêt pour admirer le panorama à 360°. Longue descente jusqu'au pont sur La Diozat en passant par le col du Brévent puis remontée jusqu'au refuge dans la végétation et les alpages . J4      9km du refuge de Moëde d'Anterne  au refuge de la Pierre à Bérard (1925m)  D+ 750M  D-800m.  Première partie dans les alpages en empruntant le ''sentier haut'' situé vers la côte 2100m puis montée raide jusqu'au col de Salenton (2526m.). Bouquetins et chamois aperçus. Au col, des panneaux indiquent que le mont Buet situé 550m plus haut est encore à 2h50 de marche. Nous préférons prendre directement la descente vers le refuge qui débute par un parcours dans un chaos de dalles et gros rochers. J 5    7km du refuge de la Pierre à Bérard  au Col des Montets, presque uniquement en descente